s_jour_WKA_037_2
Quand le chat t'observe tu ne le vois pas forcément. Il est là, placide, silencieux et il te regarde passer en bougeant furtivement sa petite tête féline pour mieux te voir. Toi, tu te balades tranquillement, tu regardes les pierres oranges des maisons, les niches de certaines façades, tu respires les fleurs des bacs, tu te délectes de la douce odeur de chaud d'après orage et tu humes la poussière rabattue par la pluie. Tu prends une photo par-ci et une par-là et le chat t'observe toujours.

Tu retournes sur tes pas pour être sûr de ne rien avoir manqué de cette placette de village beaujolais et ton attention est encore attirée par un détail du terroir. Tu échanges sur ces particularités locales, tu rappelles ce que fut l'histoire, où se trouvaient les latrines et pendant ce temps-là, le chat t'observe encore.

Tu pourrais continuer ta route sans même le remarquer, lui qui est là depuis le début. Tu as regardé partout, photographié la beauté des lieux mais lui, tu ne l'avais pas vu. Il est discret, petit et très observateur. Il te détaille, se méfie certainement de toi mais ne bouge pas. Il est chez lui, tranquille, sur ses gardes peut-être mais il affiche la sérénité.

Tu le remarques enfin et vos regards se croisent. Pendant que tu fouillais à la recherche de mille détails dans ta balade, lui, Monsieur le Chat  était là, voyeur, témoin de ta curiosité.