18 septembre 2010

Ca vous rend heureux d'aller aux toilettes???

Petit sondage dans les p'tits coins: Ca vous rend heureux d'aller aux toilettes? Non parce que la question est essentielle, capitale même. Incontournable, inévitable, obligatoire . Je n'ai pas bien entendu ce qu'il disait ce gars dans les toilettes d'un resto alors que je ma lavais les mains chez les dames et qu'il se soulageait debout face aux pissotières (j'imagine...) chez les hommes. La porte entrouverte entre les deux quartiers, il expliquait à son voisin que lui, ça le rendait heureux... J'esquissai un sourire, en me regardant... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 14:59 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 septembre 2010

L'attrape-coeurs - JD Salinger

Voici un roman qui a fait du bruit. Souvent cité et toujours décrit comme un roman culte. Une sorte de recueil que l'on est sensé tous connaître et dont on peut parler avec des sous-entendus et des clins d'oeil complices. Alors forcément, je me sentais exclue, étant juste ignorante de ce roman. L'attrape-coeurs, Salinger, un must de la littérature américaine. En tête de console, je me dis que l'occasion est trop belle, hop, je le prends et je le lis quasi d'une traite. 253 pages d'une errance de trois jours d'un ado désabusé et paumé... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 10:28 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 septembre 2010

Quand la musique m'emporte

Les périodes de ma vie sont rythmées par des musiques. J'en ai toujours une qui me trottine dans la tête, une qui me fait penser à ci ou ça, une qui me fait me sentir bien, qui me transporte, qui m'aspire tout là-haut, qui me fait quitter le sol et m'enveloppe d'un bien-être cosmique, presque onirique, comme un énorme shoot de plaisir. C'est une bouffée indescriptible, un souffle particulier, pur et unique.J'écoute en boucle jusqu'à épuisement de la sensation et je passe à autre chose et j'y reviens. J'aime l'écouter forte ou mieux... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 15:13 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 septembre 2010

Celui qui voulait auto plus

Journée contestataire sous quelques gouttes de pluie. Les miettes ont les converses aux pieds et un parapluie en main et on rejoint avec déterminisme nos copains copines pour un défilé tristounet: on sait bien que la retraite pour nous, ce sera terrible! Dans le cortège, on s'exprime, on est entre nous, on se sent plus fort mais au bout du compte, on sait très bien que notre république n'en n'est plus vraiment une et que là-haut, il se frotte les mains car le salaire perdu aujourd'hui est tout bénéf' et retombe dans les caisses de... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 21:16 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 août 2010

J'écoute le poste

Ouah! Ca fait combien de temps? un bon petit moment, hein?Bon, c'est que j'avais besoin de faire une pause, de ne plus me connecter tous les jours sur mon blog, de ne plus passer chez les autres et j'avais besoin de renouer avec the real life pleinement!Voilà, c'est fait, me revoilà!Alors en vrac: j'ai beaucoup bricolé, j'ai beaucoup lu, (je vous en reparlerai très prochainement), je me suis baladé, j'ai profité des miens, j'ai rencontré plein de gens. Nous avons reçu les amigos et les amigas. Je me suis repue des histoires des uns et... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 13:50 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 mai 2010

Un week-end parfait à Bordeaux

Les grands-parents qui récupèrent les mouflets un vendredi et six potes qui se retrouvent à Bordeaux pour un week-end parfait de complicités, de balades, de dégustations de vins, de rires et de connivences, de restaurants délicieux et de sentiments de liberté. Le plaisir des retrouvailles est là. En une seconde les équipes se reforment, chacun retrouve sa place, les blagues fusent déjà, les plaisanteries sont notre marque de fabrique. On se moque, on rit de nous et on savoure le bonheur d'être ensemble. Un hôtel dans le centre. Une... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 21:22 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 mai 2010

l'épouvantail est vivant!

Absolument. Actuellement, il observe certainement du coin de l'oeil le merle qui se cache dans le figuier. Il ne paye pas pas de mine avec ses mains de paille et son chapeau en couleur mais ce petit épouvantail,  un  CDI  en poche, officie dans notre jardin depuis quelques jours. Certainement angoissé de perdre sa place,  il joue la  terreur au milieu des salades, pour conserver son job à plein temps et dépasser le mois d'essai avec succès!Sa botte secrète? Il est vivant!Figurez-vous qu'en passant devant la... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 06:28 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mai 2010

Un mot et tout bascule

N'avez-vous jamais réfléchi à ça? Ne vous êtes-vous jamais dit que l'équilibre était  précaire et que votre vie pouvait basculer sous un mot? Comme une mauvaise manip' dans la construction d'une tour de Kapla? Un mot essentiel, une idée, une sensation qu'on exprime et tout se remet en question. Tout ce qu'on croyait bâti sur du dur, se brise, éclate en milliers de morceaux comme du verre. Vous vous croyez à l'abri et regardez vos voisins se déchirer mais peut-être que ça vous arrivera à vous aussi? Et peut-être que ça vous fera... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 09:41 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 mai 2010

Un p'tit brin d'muguet messieurs dames?

Alors que certains déambulaient à la manif', d'autres (les miettes et moi)  sommes allées vendre quelques brins de muguet sur un coin de rue. ( Ceux qui prétendent que je suis un suppôt du patronat, je les attends dehors!) Elles étaient pas peu fières, bien installées derrière leur petit panier. Quatorze brins, 1 € chacun, des vendeurs sur toutes les artères principales. Nous avons choisi une rue plus calme dans la vieille ville. Le petit carton indiquant le prix, épinglé au panier, deux miettes souriantes et hop, en moins d'une... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 17:11 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 avril 2010

Le printemps a son odeur

Dès le petit matin, aux premières lueurs, quand le temps est  beau et que le soleil illumine déjà le jardin, sortez dehors. Vous serez accueillis par les oiseaux qui pépient dans les arbres et une bouffée d'air printanier viendra emplir vos poumons. Un air presque chaud, délicatement parfumé, une senteur à part, que l'on ne découvre qu'à la belle saison. C'est un parfum d'été, une subtile émanation de la terre, une douce fragrance qui se glisse dans vos narines et vous enivre sur le champ. C'est comme l'odeur de la pluie... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 21:58 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,