21 décembre 2010

Un noël des années 70

C'était comme aujourd'hui sauf que ce sont mes grands-parents qui accueillaient pour le repas de noël. La mémé avait fait son sapin en plastique (petite joie de la modernité), qu'elle avait disposé sur un tabouret recouvert de papier cadeau. Le poêle à charbon ronronnait sec dans la pièce et il faisait une chaleur à crever. Les grands-parents avaient la mine rouge de chaleur et de bonheur de recevoir toute la famille. Il y avait des rituels. Les cadeaux: Les grands avaient toujours des draps ou des torchons et les hommes recevaient... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 15:38 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 décembre 2010

Le pif bouché et le souflle court

Telle est ma condition aujourd'hui. La bouche ouverte pour pouvoir respirer, j'ai un air terriblement idiot, les lèvres gercées, la mine pâle, la déglutition difficile, la prononciation dyslexique et certainement une haleine fétide... C'est l'hiver je viens de me choper un bon rhume et je jalouse celui chez qui rien ne se voit, rien ne s'entend, celui qui cache parfaitement sa condition d'enrhumé. Petite déjà, on ne me ratait pas quand j'étais malade et on pourrait penser que le temps  a fait son oeuvre pour masquer  les... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 14:39 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 novembre 2010

Les seins qui pointent

Le froid a ses vertus. Il tue les microbes. il conserve. Il régénère. Il tonifie. Il donne bonne mine, grâce à lui, vos joues sont bien roses. Mais il vous fait couler le nez, ce qui vous fait renifler. Il vous pique les yeux et votre maquillage coule. Il fait gercer vos mains et vos lèvres. Il glace vos extrémités. Il fait pointer vos seins!!!Et oui, voilà où je veux en venir. Non mais comment voulez-vous avoir une conversation sérieuse avec le collègue qui a le regard soudainement attiré par vos tétons qui semblent arrogants certes... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 20:26 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 novembre 2010

On fait du vaudou

Et oui, qu'est-ce qu'on a d'autres comme solutions à part le vaudou pour lutter contre l'immonde professeur de solfège, l'affreuse Madame C, la sorcière du conservatoire! A part le vaudou, je vois pas. Ma petite miette m'a dit: "elle est méchante! Tu verrais comme elle parle aux enfants!" Si bien que certains sont terrorisés et se font tous petits dans leur coin...Alors nous, on a la solution, THE solution, on fait du vaudou, ouais!Mie de pain, "en forme de mémé" a dit la gamine et on enfonce des punaises dans les... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 14:05 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 novembre 2010

C'est les femmes, ça!

Le décor: une salle d'attente d'un cabinet médical où officient trois médecins. Il fait nuit, il est déjà 19 heures et nous attendons notre tour. Un jeune couple avec un bébé de 9 mois est sur notre droite en face. Le bébé s'est pris d'amour pour ma petite miette à qui il fait des sourires à gogo et des coucous avec sa petite menotte. Sur notre gauche, un couple avec deux enfants magnifiques, des boucles tortillons qui se contorsionnent dans tous les sens, un couple de petits vieux très chics à côté et encore une femme d'une... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 08:43 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 novembre 2010

J'vous jure madame!

"Ne jurez pas Marie-Thérèse.- Mais j'vous jure madame!- Marie Thérèse, ne jurez pas!"Ben moi aussi, qu'est-ce que je peux jurer! Ah ça, j'en blasphème de la marchandise dans une journée, que même si je parlais à la télé, il faudrait me biper en permanence. Attention, hein, je fais pas dans l'insulte, ça jamais! Mais des gros mots  que je ne retiens pas et qui sortent sans crier gare, oh la la!!! Des "putains" intempestifs, des "merdes" regrettables et des "fait chier" malencontreux, j'en... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 21:43 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 novembre 2010

Soudain un inconnu monte votre escalier!

C'est très perturbant d'avoir des inconnus à la maison. Ils passent d'une pièce à l'autre avec un air affairé, vous surprenant à tout bout de champs. Ils ont une certaine légitimité à se trouver là, n'ayant à fournir aucune excuse, ni à justifier leur présence tout à coup dans votre salle de bain alors que vous vous éclatez un bouton devant la glace, la langue sortie et la mine rouge de douleur et de  honte. Vous leur avez donné votre accord. Ils lisent de l'incrédulité et de la gêne dans votre regard mais ne détourne pas le... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 06:47 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 novembre 2010

5th avenue

Comment ne pas s'extasier? Comment résister à l'envie de s'habiller dans l'instant pour descendre quelques trente-deux étages plus bas et aller marcher dans l'air piquant et vif de la cinquième avenue? Même en pleine nuit. Six heures plus tôt, elle avait été "délocalisée" en urgence et avait intégré le programme de protection des témoins. Elle avait laissé sa vie minable derrière elle, ne regrettant pas une seule seconde le soleil cuisant de la côte ouest, son bungalow, Tom, qui lui filait des beignes et Mario, son patron... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 06:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 octobre 2010

seuls au monde

Vous entendez? Vous entendez ce roulement, ce vrombissement, ce roulis infernal des vagues qui vont et viennent, librement et majestueusement? Le vent ne fait qu'accentuer et assourdir les sons, les embruns vous plaquent les cheveux dans tous les sens et vous,vous vous tenez là, tout petit, face à l'immensité qui s'étend, presque lascivement, devant vous. C'est la force qui s'impose. Vous montrez humilité et prudence. L'océan est le plus fort. Face à lui, vous ne représentez rien et pourtant, pourtant, il vous enivre, il vous saoule,... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 22:03 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 octobre 2010

Ah... les gens!

Ouais c'est vrai, les gens m'énervent mais parfois ils me font rire aussi. Les regarder passer est un spectacle permanent, jamais décevant, toujours éclatant. Alors que j'attendais ma miette assise dans le hall  extrêmement fréquenté d'un bâtiment du centre-ville entre l'autre miette et le quignon, les yeux un peu vagabondant en mode autonomie et les pensées divaguant d'un concept philosophique à un autre (hum... en clair, j'étais sur off...), je me suis surprise à détailler quelques personnes qui passaient, seules ou... [Lire la suite]
Posté par eirelav à 21:15 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,